Next: La structure ipc_perm Up: Références d'IPC Previous: Références d'IPC

Création de clés

Pour résoudre ce problème, une fonction de création automatique de clé a été mise au point. Cette fonction ftock() utilise une référence de l'arborescence pour créer une clé unique.

key_t ftok(const char *, char);
Si tout le monde utilise de telles clés, le problème soulevé précédemment disparait.

Malheureusement, cette fonction ftock utilise pour créer une clé le numéro de disque logique et d'inode de la référence donnée en paramètre (il faut que la référence passée en paramètre à ftock existe, sinon ftock renvoie -1).

Ceci pose un autre type de problème : si l'on change l'inode associée à la référence, cela change la valeur de la clé, donc il n'est plus possible de retrouver la clé originale.

Le conseil de tonton Doumé : utiliser un fichier verrouillé comme référence et faire le ménage ... comme pour les pseudo-terminaux, ou les tubes.



Dominique REVUZ
Mon Feb 2 12:10:31 MET 1998
Une Bug Un mail Merci