Java & le web
x Le web dynamique
x Java & le web

Intro à Tomcat
x Serveur d'applications
x Présentation Tomcat
x Installation
x Arborescence

Configuration
x Introduction
x Server
x Service
x Engine
x Host
x Context
x DefaultContext
x Logger
x Loader
x Realm
x Valve

Connecteurs
x Balise Connector
x Coyote HTTP/1.1

Sécurisation accès
x La balise Realm
x Memory Based
x JDBC Database
x Protéger ressources
x Cryptage password

Les Valve
x La balise Valve
x Access Log
x Single Sign-On

Fonctionnalités
x Déploiement auto.
x Class loaders

Eclipse & Tomcat
x Plug-in pour Eclipse
x Projet Tomcat
x Debugger des JSP

Créer une appli web
x Présentation
x Architecture
x Fichier web.xml
x Déploiement

Tomcat 5
x Nouveautés

Tomcat's Corner
x Crédits
x Liens
 
             
Configuration de Tomcat > fichier server.xml
             
La balise LOGGER

 

 

Rôle

Comme son nom l'indique, un Logger permet de définir une destination (et d'autres paramètres) pour l'enregistrement des informations de debug, de log et d'erreurs dans Tomcat. On peut définir un Logger à trois niveaux différents, par ordre d'importance : Engine, Host et Context. Sachant que les Logger sont hérités dans les niveaux inférieurs (les Context héritent par exemple des Logger de l'Host correspondant), à moins d'être écrasés explicitement (dans notre exemple, si le Context définit son propore Logger).

Balise ancêtre

Engine, Host ou Context.

 

Balises filles

Aucune.

 

Attributs obligatoires

Nom Description
className La classe (chemin complet, packages puis nom de la classe) à utiliser comme Logger. Elle doit implémenter l'inteface org.apache.catalina.Logger. Cet attribut doit être obligatoirement spécifié car il n'y pas de valeur par défaut. Ou plus exactement il y en a plusieurs. Voir à la fin de la page.

 

Attributs optionnels

Nom Description
verbosity Niveau de log, de 0 à 4 . 0 n'inscrira que les erreurs fatales, 1 toutes les erreurs, 2 les warnings, 3 les informations, et 4 les éléments de debug. Il va sans dire qu'un niveau élevé écrit implicitement les niveaux plus bas. Par exemple, si le niveau est de 2, les warnings, les erreurs, et les erreurs fatales seront loggés. La valeur par défaut est 1.

 

Implémentation par défaut

Trois implémentations standard de Logger cohabitent.

  • Le logger de la sortie standard enregistre les logs sur la sortie standard de Catalina, que l'on peut rediriger. La classe de ce Logger est org.apache.catalina.logger.SystemOutLogger.
  •  

  • Le logger de la sortie d'erreur enregistre les logs sur la sortie d'erreur de Catalina, que l'on peut rediriger. La classe de ce Logger est org.apache.catalina.logger.SystemErrLogger.

  •  

  • Le logger dans fichier enregistre les logs dans des fichiers sur le disque. Le nom des fichiers est créé comme suit : le préfixe configuré (voir attributs ci-dessous), la date du jour, et le suffixe configuré (voir attributs ci-dessous). En toute logique, un nouveau fichier est donc créé quotidiennement, dès qu'une requête atteint le serveur après minuit. La classe de ce Logger est org.apache.catalina.logger.FileLogger. Il accepte les attributs suivants :

 

Nom Description
directory Répertoire où enregistrer les logs. Le chemin peut être absolu, ou relatif au répertoire de base de Tomcat. Si aucun répertoire n'est spécifié, le répertoire "logs" de Tomcat sera utilisé par défaut.
prefix Le préfixe à utiliser lors de la création des noms de fichiers. Si le préfixe est "myapp." et le suffixe ".log", les fichiers auront pour nom myapp.2004-01-20.log.txt. Le préfixe par défaut est "catalina". Donc, pour un préfixe vide, utiliser la chaîne de caractères "" (vide).
suffix Le suffixe à utiliser lors de la création des noms de fichiers. Si le préfixe est "myapp." et le suffixe ".log", les fichiers auront pour nom myapp.2004-01-20.log.txt. Le suffixe par défaut est ".log". Donc, pour un préfixe vide, utiliser la chaîne de caractères "" (vide).
timestamp Par défaut à false. Permet d'enregistrer un timestamp (date et heure précise, à la milliseconde près) pour chaque message loggé.