Interface JAVA et C d'acces a LDAP

LDAP

1. Présentation

LDAP (Lightweight Directory Access Protocol, traduisez Protocole d'accès aux annuaires léger) est un protocole standard permettant de gérer des annuaires, c'est-à-dire d'accéder à des bases d'informations sur les utilisateurs d'un réseau par l'intermédiaire de protocoles TCP/IP.

Les bases d'informations sont généralement relatives à des utilisateurs, mais elles sont parfois utilisées à d'autres fins comme pour gérer du matériel dans une entreprise.

Le protocole LDAP, développé en 1993 par l'université du Michigan, avait pour but de supplanter le protocole DAP (servant à accéder au service d'annuaire X.500 de l'OSI), en l'intégrant à la suite TCP/IP.

Le service d'annuaire X.500 était un standard conçu en 1988 par les opérateurs télécoms prévu pour interconnecter tout type d'annuaire dans un but de normalisation. Celui-ci définit :

Toutefois, la norme X500 était basée sur les protocoles ISO et impliquait donc une mise en place très lourde. Ainsi, en 1993 l'université du Michigan a adapté le protocole DAP de la norme X.500 au protocole TCP/IP et mis au point LDAP.

A partir de 1995, LDAP est devenu un annuaire natif (standalone LDAP), afin de ne plus servir uniquement à accéder à des annuaires de type X500, c'est-à-dire en gérant sa propre base de données. LDAP est ainsi une version allégée du protocole DAP, d'où son nom de Lightweight Directory Access Protocol prévu pour fonctionner avec les protocoles TCP/IP.