Next: Quelques commandes Up: Présentation des Interpreteurs de Previous: Quelques remarques préliminaires

Travailler: lancement de commandes avec les interpréteurs

Dans une fenêtre interpréteur de commande.

Vous demander l'exécution d'une commande en tapant une ligne validée par la touche <enter>, l'interpréteur exécute la commande ou crée le ou les processus correspondant à la commande.

La forme générale d'une commande:

Une liste de chaînes de caractères séparées par des espaces ou des tabulations.

<chaine1> [<chaine2>...<chaineP>]
Les [ ] indiquant que les paramètres sont optionnels certaines commande n'ont pas de paramètre d'autres ne s'utilise qu'avec un nombre précis de paramètres.

On différentie deux types de paramètres:

Les options
chaînes précédées du signe - (parfois le signe +) qui indique que l'on veut un comportement spécial de la commande
Les paramètres
ce sont les paramètres de la commande par exemple le nom du fichier à copier, le nom de l'utilisateur pour la commande de courrier.

Le caractère # indique que le reste de la ligne est un commentaire, exemples:
date # date et heure courante
cal 12 1999 # calendrier du mois de décembre 1999
who # quels sont les utilisateurs actuellement loggés
who am i # qui suis je, affiche le logname du propriétaire du shell
id # qui suis je, sous forme bas niveau

Un processus exécutant un SHELL est associé au terminal sur lequel vous êtes connecté (ou à une fenêtre sur ce terminal). Ce processus prend comme données ce que vous tapez au clavier et génère comme sorties des affichages sur l'écran du terminal.
C'est un pont très important. De façons générique sous unix ont parle d'entrée standard ici le clavier et de sortie standard ici l'écran. Ces deux canaux sont définis pour tous processus et ceci au plus bas niveau.



Dominique Revuz
Thu May 16 16:19:15 METDST 1996