Les sources Microsoft

L'open source

Définition

L'Open source est une notion qui n'est pas encore normalisée, mais elle a été définie par plusieurs organisme, notamment par l'OSI (open source initiative). La définition donnée par l'OSI s'appelle l'OSD et se décompose en plusieurs points.
Libre redistribution
Grâce à cela il est possible de revendre ou de donner le logiciel en tant que composant d'un ensemble de programmes. Cette vente ne sera pas soumise au payement de droits d'auteur.
Code source
Il doit être possible de trouver le logiciel sous ses deux formes. En effet la distribution du logiciel doit pouvoir se faire sous forme de code source non complié comme sous sa forme compilée. Si le logiciel est fourni sous sa forme compilée, le code source doit être fourni avec. Si tel n'est pas le cas il doit être indiqué comment récupérer le code (lien pour le télécharger ou autre).
Travaux dérivés
Un logiciel en open source doit autoriser la modification de son code source et ainsi favoriser les améliorations du logiciel.
Intégrité du code source de l'auteur
Il est autorisé de diffuser du code source modifié, mais la licence souscrite peut obliger un changement de nom ou de numéro de version. En effet l'auteur peut demander que toute modification entraine un changement de version de son logiciel.
Pas de discrimination entre les personnes ou les groupes
Un logiciel open source ne peut pas discriminer certaines personnes ou certians groupes.
Pas de discrimination entre les domaines d'application
La licnece du logiciel ne peut limiter le champ d'action de ce dernier. En effet il doit être utilisable partout par tout le monde.
Distribution de la licence
Les droits attachés au programme doivent s'appliquer à tous ceux à qui le programme est redistribué sans que ces parties ne doivent remplir les conditions d'une licence supplémentaire.
La licence ne doit pas être spécifique à un produit
Si le logiciel est vendu en tant que partie d'un produit, il doit offrir si on l'extrait les mêmes fonctionnalités qu'au sein du produit.
La licence ne doit pas contaminer d'autres logiciels
La licence n'est valable que pour le logiciel lui même. En effet si ce dernier est distribué avec d'autres logiciels, ces derniers ne sont pas obligatoirement open source.

Voici la définition en vigueur pour les licences open source. Il existe un autre type de licence qui elle est dite copyleft. En effet si on modifie un logiciel libre alors ce dernier sera obligatoirment libre. Le copyleft va donc beaucoup plus loin que l'open source. Elle répond au principe de la licence GPL, en revanche la valeur juridique de cette dernière est discutée en France car elle n'est pas traduite.

Les principaux acteurs

Les principaux acteurs du monde de l'open source sont : FreeBSD est un des principaux acteurs de l'open source. En effet ce système d'exploitation moins médiatisé que Linux est de type open source.
Linux n'est pas basé sur de l'open source mais sur des licences copyleft, en effet la majorité des applications de Linux proviennent de GNU qui est un projet de développement d'application en copyleft. Linux n'est que le noyau du système et donc la majorité des applications sont copyleft et non opensource.