XPCOM

Comment utiliser le framework XPCOM

Compiler Mozilla

Créer ses propres composants nécessite de compiler une version de Mozilla. Cela est relativement coûteux en termes de temps de compilation et d'utilisation d'espace disque. Toutefois, à l'issue de cette opération, le développeur dispose des sources de la NSPR, d'un compilateur d'IDL, ainsi que des IDL de tous les composants déjà écrits (ce qui permet de les réutiliser).

Pour compiler Mozilla, il suffit de deux étapes :

Sur un portable Athlon XP 1400+ doté de 368 Mo de RAM, l'opération de compilation dure environ 1h40 ! Le répertoire de Mozilla occupe alors 1.4 Go d'espace disque.

Eléments utiles de l'arborescence de Mozilla

Voici quelques éléments utiles de l'aborescence de Mozilla, une fois celui-ci compilé :

MOZILLA/dist/bin/mozilla
Il s'agit de l'exécutable qui permet de lancer l'application.
MOZILLA/dist/bin/components/components.dat et MOZILLA/dist/bin/components/xpti.dat
Ces fichiers sont un cache de l'enregistrement des composants.
MOZILLA/xpcom/*
Ce répertoire contient de nombreux composants XPCOM formant la base de Mozilla. On y trouve principalement des IDL, des headers et des sources C++. On y trouve notamment l'IDL de l'interface nsISupports (mozilla/xpcom/base/nsISupports.idl).
MOZILLA/dist/bin/xpidl (lien symbolique vers MOZILLA/xpcom/typelib/xpidl/xpidl)
Il s'agit du compilateur d'IDL.