La fibre optique et la technologie WDM

Développement du WDM

Modulation des impulsions

La modulation des impulsions permettrait de multiplier par deux ou trois fois du débit électronique, en utilisant des impulsions à 2 ou 3 niveaux binaires.

Multiplexage dans la fenêtre 1300nm

L'amplification et le multiplexage dans la fenêtre 1300 nm permettant de mieux rentabiliser les fibres optiques conventionnelles G652 qui connaissent des limites dans l'utilisation des systèmes DWDM à 1550 nm.

Multiplexeur à insertion/extraction optique

Contrairement aux multiplexeurs classiques, le Optical Add Drop Multiplexing (OADM) est accessible à distance et permet de récupérer en sortie ou d’envoyer entrée une certaine longueur d’onde spécifique. Ce Multiplexeur permet donc en temps réel d’envoyer ou de récupérer n’importe quel signal sur un réseaux.

Brasseur optique

Le brasseur optique est switch qui peut être réalisé de deux façons :

La première façon convertit le signal optique en signal électrique après avoir été démultiplexé, le signal est ensuite switché et est reconvertis en signal optique. L’avantage de ce brasseur est qu’il permet de réamplifier (par un intermédiaire électrique) le signal avant de le retransformer en signal optique.

Une seconde façon est de ne pas passer par l’intermédiaire d’un signal électrique. Le signal optique est alors démultiplexé, puis ensuite switché selon les directives pour ensuite multiplexé.

Il existe un compromis entre les deux façons de brasser les signaux optiques. Des équipements possèdent les deux systèmes. Dans la plupart des cas, c’est le brasseur translucide (cad sans passer par la transformation électrique) qui est favorisé. Quand les interfaces optiques du module sont toutes utilisés ou qu’un signal a besoin d’être régénéré, ce sera le module électronique qui sera utilisé.