Mesure de la qualité du code source - Algorithmes et outils

Qualité logicielle

Définition

Il n'existe pas de définition précise de la qualité logicielle. Cela peut-être la mesure de la qualité de la conception du logiciel, de la qualité perçue par le client (ergonomie, ...), de la qualité du code source, de la facilité de maintenance, ... La qualité logicielle est en quelques sortes un assemblage de tous ces critères.

Pourquoi mesurer la qualité logicielle ?

"You can't control what you can't measure." (Tom DeMarco)

Si l'on veut pouvoir améliorer la qualité logicielle, encore faut-il être capable de mesurer cette qualité. Pour cela, il faut prendre en compte bien plus de facteur que la mesure de la qualité du code source : réactivité de l'équipe, rythme de sortie des versions, niveau de maturité, ...

On ne s'interessera ici qu'à la qualité du code source et plus particulièrement aux algorithmes qui permettent de la mesurer.

Pourquoi mesurer la qualité du code source ?

La qualité d'un logiciel dépend en grande partie de la qualité de son code source.

La mesure de la qualité du code source peut donc permettre de se faire une idée quant à la maintenabilité du logiciel mesuré.

On peut, par exemple, imaginer réaliser une revue de qualité du code pour des développements qui ont été sous-traités. La mesure de la qualité du code source peut également permettre d'indiquer la capacité du logiciel a accepter de futurs changements ou évolutions. Enfin, ce type de mesures peut être utile aux décideurs dans le cadre du choix d'un logiciel open source.

<<< Présentation du sujet

Les métriques logicielles >>>