Java & le web
x Le web dynamique
x Java & le web

Intro à Tomcat
x Serveur d'applications
x Présentation Tomcat
x Installation
x Arborescence

Configuration
x Introduction
x Server
x Service
x Engine
x Host
x Context
x DefaultContext
x Logger
x Loader
x Realm
x Valve

Connecteurs
x Balise Connector
x Coyote HTTP/1.1

Sécurisation accès
x La balise Realm
x Memory Based
x JDBC Database
x Protéger ressources
x Cryptage password

Les Valve
x La balise Valve
x Access Log
x Single Sign-On

Fonctionnalités
x Déploiement auto.
x Class loaders

Eclipse & Tomcat
x Plug-in pour Eclipse
x Projet Tomcat
x Debugger des JSP

Créer une appli web
x Présentation
x Architecture
x Fichier web.xml
x Déploiement

Tomcat 5
x Nouveautés

Tomcat's Corner
x Crédits
x Liens
 
             
Créer un projet Tomcat dans Eclipse

 

Le plug-in Tomcat pour Eclipse permet de créer au sein de l'IDE une application web (projet Java ayant les caractéristiques d'une webapp).

 

Création du projet Tomcat

Après installation du plug-in, la boîte de dialogue de création de projet (menu "File", sélectionner "New ->" puis "Project") propose de créer un projet Tomcat.

La création se passe comme d'habitude dans Eclipse : choix du nom et du répertoire racine du projet. La dernière étape (facultative) permet de renseigner les paramètres concernant l'application web, puisque nous créons un projet Tomcat. Ces paramètres sont présentés ci-dessous.

 

Paramétrage d'un projet Tomcat

Dans la pratique, ce qui différencie un projet Tomcat d'un projet simple dans Eclipse, se situe au niveau des propriétés du projet (clic droit sur un projet, sélectionner "Properties"). Une option Tomcat est disponible. Elle ouvre une page de configuration dont la première case à cocher demande "Est un projet Tomcat". Si la case est cochée, c'est un projet Tomcat, sinon c'est un projet Java classique.

Intéressons-nous maintenant aux autres options de configuration pour un projet.

Nous pouvons tout d'abord renseigner le nom de contexte de l'application. Il s'agit du chemin d'accès (dans l'URL) à cette application web. Vous pouvez donc saisir ici le nom de contexte.

Si la case "Autoriser la mise à jour du fichier server.xml" est cochée, le contexte correspondant sera automatiquement créé dans le fichier de configuration de Tomcat (n'oubliez pas de configurer Eclipse pour qu'il sache où est votre Tomcat). Et, si vous changez le nom du contexte dans ces propriétés, le fichier server.xml sera mis à jour. Si la case n'est pas cochée, vous pouvez laisser Tomcat créer lui-même le contexte, ou le faire manuellement grâce au plug-in dans Eclipse. Pour cela, clic droit sur le projet, sélectionner "Projet Tomcat ->" puis "Mise à jour du contexte dans server.xml".

La case "Autoriser le rechargement automatique de ce contexte" permet d'inscrire l'attribut reloadable à true dans le Context de cette application. Ce paramètre demande à Tomcat de surveiller les éventuelles modifications des classes de l'application, et de charger les nouvelles versions "en live" le cas échéant, sans avoir à redémarrer le serveur. Cette pratique ne fonctionne pas toujours. Dans certains cas, Tomcat n'arrive plus à suivre après chargement d'une nouvelle version. Il faut alors le redémarrer quand même.

Vous pouvez également demander à "Rediriger les logs de ce contexte dans la console Eclipse", option limpide.

Le plug-in est également capable d'exporter votre application en un fichier WAR (Web Application aRchive). Vous pouvez spécifier ici le chemin vers le WAR à créer (ou à remplacer). Cette opération est également possible manuellement. Pour cela, clic droit sur le projet, sélectionner "Projet Tomcat ->" puis "Exporter vers le fichier WAR... ".

L'option "Exporter les fichiers .java" demande explicitement que le WAR créé contienne également les sources de l'application. Un WAR par défaut ne contient pas les sources (uniquement leur pendant compilé, les fichiers .class).