Les technologies tactiles

Pourquoi tant de temps ?

Malgré le fait que la technologie tactile en elle-même soit relativement ancienne, nous pouvons nous demander pourquoi il a fallu attendre le début du vingt et unième siècle pour voir émerger des appareils munis d'écrans tactiles. En effet, les technologies tactiles sont très en avance sur leur temps. Ce phénomène s'explique par deux types de raisons, des causes technologiques tout d'abord, puis des causes humaines, dépendantes des utilisateurs.

Raisons techniques

Jusqu'à très récemment, les capacités graphiques des terminaux étaient encore trop limitées pour exploiter pleinement les possibilités offertes par les technologies tactiles. Ceci a donc largement freiné l'apparition de solutions abordables financièrement.

Ensuite, les principaux systèmes d'exploitation que nous connaissons aujourd'hui, tel que Windows, Linux ou encore Mac OS ne sont pas adaptés à la technologie tactile. En effet, ces derniers proposent des interfaces utilisateur « single-point », c'est-à-dire qui interprètent un seul point de contact (« un clic de souris »). L'application d'événements multi-touch est donc inenvisageable sur ces systèmes.

Et enfin, les interfaces homme / machine conçues aujourd'hui ne sont également pas faites pour le tactile. Amener la technologie tactile par-dessus ces interfaces n'apporte aucune plus-value à l'utilisateur : « remplacer la souris par le doigt ne sert à rien ». Il faudrait imaginer d'autres interfaces, plus intuitives à la manipulation avec les mains et les stylets.

Raisons humaines

Le second paramètre qui a ralenti l'apparition des technologies tactiles est l'aspect humain. En effet, le public n'était pas encore prêt, jusqu'à très récemment, à voir émerger des solutions tactiles. Ce phénomène a été également constaté lors de la naissance de la souris, puisqu'il a fallu presque 30 ans entre son invention en 1968, et sa démocratisation sur Windows 95 en 1995.

Ceci s'explique par le fait que les utilisateurs ont un certain retard par rapport aux nouvelles technologies, et qu'il faut souvent un temps d'adaptation pour qu'une d'entre elles soit acceptée et adoptée par le grand public.

De plus, jusqu'à 2007 et la commercialisation de l'iPhone, la plupart des technologies tactiles avaient un coût trop important pour pouvoir être proposées sur le marché du grand public. Ces dernières étaient réservées aux entreprises, et n'étaient accessibles aux particuliers que dans de rares cas.

A cela venait s'ajouter la relative fragilité qu'éprouvait encore ce type de technologies, ce qui rendait inenvisageable l'utilisation d'un écran tactile sur des appareils courants d'utilisation quotidienne.


Tous ces points sont autant de facteurs qui ont ralenti l'essor du tactile.

Suite [Terminologie] >>>